Publié le

Comment choisir son traiteur ?

Comment choisir un traiteur ?

Voilà une question importante à laquelle vous vous êtes sûrement confrontés en organisant votre mariage, fête familiale ou tout autre événement. En effet, le repas est un des points les plus marquants d’un événement et il est donc crucial pour vous de trouver le meilleur partenaire de votre fête ! Pour vous aider, Swiss Take Away vous livre ses meilleurs conseils pour choisir le meilleur traiteur et faire de votre fête une réussite !

Le meilleur traiteur pour votre fête

Quelle formule traiteur ?

Avant de choisir un traiteur, il est important de réfléchir à ce à quoi vous voulez que votre fête ressemble. Si vous hésitez encore, c’est le moment de vous décider car ces détails seront très importants pour le choix de votre traiteur. Repas assis ou cocktail dinatoire, buffet chaud ou froid, à vous de choisir. Certains traiteurs sont spécialisés dans les buffets, d’autres dans les menus à trois services par exemple !

Un traiteur spécialisé

Avez-vous sélectionné un thème pour votre événement ? Selon vos envies, choisissez un traiteur spécialisé pour un menu indien, chinois ou encore un buffet libanais. L’occasion de faire voyager vos convives par les papilles !

Des demandes spécifiques

Si vous ou certains de vos invités suivent un régime alimentaire particulier (hallal, casher, végétarien…) ou encore si vous savez que certains aliments sont à proscrire pour cause d’allergies alimentaires, sachez que certains traiteurs sont spécialisés dans ces demandes. Vous pourrez ainsi trouver un traiteur casher mais également un autre spécialisé dans la cuisine traiteur sans gluten ou sans lactose.

Une fois que vous vous êtes fixés sur ces questions, vous pourrez prendre plus facilement votre décision quant au choix du traiteur pour votre événement.

Trouver le traiteur le plus adapté pour votre événement

Une fois que vous savez à peu près quel repas vous voulez organiser, il vous faut maintenant trouver la perle rare qui pourra organiser tout cela. Pour trouver un traiteur, plusieurs méthodes existent : le bouche à oreille mais également les annuaires spécialisés.

Sachez que selon la salle choisie, certains lieux imposent de travailler avec un traiteur en particulier ou alors d’en choisir un parmi une liste de traiteurs déjà sélectionnés.

Après avoir fait la liste des traiteurs qui pourraient vous convenir, demandez-leur un devis et surtout, faites fi à votre instinct. S’il s’agit d’un menu sur mesure, il est particulièrement important que vous sentiez qu’il y a un bon feeling entre vous et le traiteur et qu’il comprend bien ce que vous voulez.

Précisez bien tous les détails pratiques : votre budget mais également le nombre de couverts voulus, l’endroit où aura lieu l’événement (en intérieur ou en jardin, chez vous ou dans une salle de réception…), les différents horaires s’il y en a (cocktail, début du repas…) ainsi qu’évidemment tous vos souhaits pour le repas. Les formulaires traiteurs Swiss Take Away sauront vous poser les bonnes questions. Laissez-vous guider !

Après avoir sélectionné le traiteur, vous avez le droit (et c’est même conseillé !) de faire des dégustations. Elles sont souvent payantes mais généralement, le prix est ensuite enlevé de la somme totale si vous signez avec ce traiteur.

Swiss Take Away : tous les meilleurs traiteurs

Sur Swiss Take Away, nous vous proposons tout un annuaire de traiteurs spécialisés dans l’événementiel. Riches d’une longue expérience dans ce domaine, ces professionnels sauront apporter à votre fête tout leur savoir gastronomique pour un moment unique et savoureux !

Choisir un traiteur sur Swiss Takeaway c’est la garantie d’un service traiteur hors-pair et donc d’une fête plus que réussie ! Pour plus d’informations sur tous les traiteurs de votre région, rendez-vous sur notre site dans la section « Traiteurs ».

Publié le

Quels sont les services proposés par un traiteur ?

Pour organiser un événement, familial (mariage, anniversaire, baptême…) ou professionnel (séminaire d’entreprise, incentive…), rien ne vaut de faire appel à un traiteur. L’organisation d’un événement demande souvent une attention soutenue pour beaucoup de détails et faire appel à un traiteur est souvent une bonne solution afin de ne pas avoir de stress supplémentaire. Pour un mariage ou un séminaire d’entreprise c’est même un choix évident, vu le nombre de convives et l’importance du moment.

Mais quels sont les services proposés par un traiteur ? Que pouvez-vous attendre de leur part et que pouvez-vous leur demander ? La réponse n’est pas univoque car tout dépend du traiteur choisi. Dans cet article vous trouverez tous les points à préciser avec votre traiteur afin de connaître tous les services qu’il propose.

Un traiteur pour une fête personnalisée

Si le premier avantage d’un traiteur est le fait qu’il vous enlève tout le stress dû à l’organisation du repas, sachez également qu’avec un traiteur, vous pouvez très facilement tout personnaliser afin de faire de votre fête un moment unique.

Selon votre budget, choisissez un menu sur mesure ou pas, mais également une formule de repas chaud ou froid, servi à table ou en buffet. Certains traiteurs sont spécialisés dans les cuisines étrangères et vous pouvez donc commander un menu chinois, libanais ou encore japonais. Choisissez également si vous préférez une cuisine moderne ou plutôt traditionnelle.

Certains traiteurs proposent un forfait boissons incluant vin et champagne, à vous de vérifier ce point avec le traiteur de votre choix. Si vous voulez une pièce montée pour votre mariage, demandez également si votre traiteur en fait. Sinon, il vous faudra en commander une séparément chez un pâtissier.

Service traiteur : tout ce qui est inclus

Il est important de se renseigner auprès de votre traiteur s’il fournit les tables, les chaises et les couverts. Certains traiteurs proposent plusieurs coloris de nappes, de serviettes et même de modèles de pliages.

A part s’il s’agit d’un buffet chaud ou froid, vous aurez besoin de personnel de salle pour amener les plats et débarrasser. Votre traiteur devrait pouvoir vous confirmer ces détails.

Vérifiez également si le prix du traiteur inclut bien un forfait nettoyage. Vous ne voulez pas vous retrouver après votre soirée à tout nettoyer tout seul !

Si vous voulez pimenter un peu votre soirée, sachez que certains traiteurs proposent des animations culinaires tels que des stands à smoothies, bonbons ou encore des sushis faits sous vos yeux. Demandez à votre traiteur tout ce qu’il propose, il pourrait bien vous surprendre !

Swiss Take Away : les meilleurs traiteurs suisses sur un seul site

Pour conclure, un traiteur en général est loin de proposer uniquement le repas. Créez avec lui votre soirée sur-mesure, depuis le menu jusqu’à la couleur des assiettes. Pour les meilleurs traiteurs de votre région, une simple recherche sur le site de Swiss Take Away saura vous lister une large gamme des professionnels de la cuisine. Classés par spécialité et région, choisissez le parfait partenaire gastronomique pour votre événement et optez pour un moment festif et culinaire d’exception. Rendez-vous pour cela sur Swiss Take Away.

Publié le

10 conseils pour mieux rentabiliser son restaurant

Que vous ayez comme projet d’ouvrir ou de reprendre un restaurant déjà existant, une fois les premières étapes passées avec succès, il vous restera cependant le principal : c’est à dire continuer à rentabiliser votre restaurant sur le long terme.

Dans sa série d’articles sur le consulting culinaire, Swiss Take Away vous présente aujourd’hui 10 conseils pour booster la rentabilité de votre restaurant. Faites votre choix et bonne chance !
restaurant-conseil-rentabiliser

1. Travailler le concept

Le concept d’un restaurant est, avec la qualité du menu, le facteur déterminant de sa réussite. Il est donc important de le peaufiner sans arrêt afin d’être toujours à jour avec ce qui se fait. N’ayez pas peur de changer et de proposer des mets répondants aux nouveaux besoins de vos clients ! Par exemple : de la cuisine vegan, rowfood (cru), des mets garantis sans gluten, l’utilisation de produits biologiques ! Valorisez vos offres et votre concept auprès de vos clients et proposez-les aussi en take away !

2. Nouveauté dans le menu

Pour ne pas lasser vos clients, proposez souvent de nouveaux plats que cela soit au gré des saisons ou des arrivages. Conservez tout de même les classiques mais n’ayez pas peur de proposer de la nouveauté – évidemment toujours cohérente avec votre thème/concept !

3. Nouveauté dans l’offre

Pensez à diversifier l’offre de votre restaurant afin de toucher au plus grand nombre et de rentabiliser toutes les heures. Le matin par exemple est le moment parfait pour proposer des brunchs, très à la mode ces temps-ci. L’après-midi qui est souvent le ventre creux du restaurant, proposez une offre à base de pâtisseries et de boissons chaudes. Le soir faites profiter vos clients avec d’excellents cocktails ! Et pour les clients pressés, pensez à proposer de délicieux plats à emporter (take away) – qui pourront d’ailleurs vous servir de cartes de visite pour les personnes ne connaissant pas encore votre restaurant !

4. Etudier la concurrence

Il est primordial de toujours garder un œil sur la concurrence. Que cela soit celle des établissements vous entourant ou sur Internet, savoir ce qui se fait autour de vous ne peut que vous aider à améliorer et à offrir le meilleur de vous-même.

5. Rentabiliser vos salles de banquet pour des séminaires ou de la formation !

Les restaurants n’utilisent pas au maximum les salles de leur établissement. Pour investissement minimum, c’est-à-dire l’achat d’un projecteur et d’un écran blanc, les salles de restaurants deviennent un lieu d’accueil idéal pour un teambuilding, un séminaire, un event privé ou de la formation. N’oubliez pas d’en faire la promotion auprès des entreprises de votre région !

6. Transformer votre restaurant en un lieu de culture

Plusieurs restaurants affichent des œuvres d’art dans leurs murs. Contactez les artistes de votre ville ou quartier pour savoir s’ils seraient intéressés par un tel partenariat. Avec une marge pour tout achat d’œuvre et l’organisation de différents vernissages, votre restaurant pourra rapidement devenir un lieu de culture, attirant gourmands et amoureux de l’art !

Proposez également votre restaurant à des associations comme cadre pour des débats ou des conférences.

7. Transformer votre restaurant en une salle de co-working

De nos jours alors que les espaces de coworking fleurissent, une jeune start-up, FrenchWork, vient d’être créée en France avec la bonne idée de monétiser les heures creuses des restaurants pour en faire des espaces de travail. En contrepartie d’une rémunération financière, louez votre restaurant pendant ses heures libres et bénéficiez, en plus de la somme de la location, d’une visibilité accrue auprès de nouveaux clients !

8. Fidéliser la clientèle

Choyez votre clientèle en lui proposant tout au long de l’année des offres spéciales « fidèles », des concours, de la musique mais également des offres parrainage, anniversaire, etc.

9. La terrasse ? Pas qu’en été !

Investissez dans une terrasse fermable pour pouvoir en faire profiter vos clients tout au long de l’année. Plusieurs solutions existent, à vous de choisir selon les modèles existant ! Attention cependant à ne pas vous engager sur un nombre de couverts trop important. Rappelons également que pour l’installation d’une terrasse vous aurez à demander une autorisation auprès de votre commune.

10. S’investir sans s’arrêter

Ces conseils peuvent évidemment s’avérer utile mais le plus important reste à continuer sans cesse à vous investir dans votre restaurant. Car souvenez-vous que, plus que tout, votre motivation est la clé de votre réussite ! Foncez sans peur, écoutez les remarques de votre entourage et croyez en vous, vous êtes déjà sur la bonne voie.

Pour plus de conseils et pour un suivi encore plus personnalisé contactez-nous au plus vite sur Swiss Take Away. Un de nos conseillers reviendra vers vous dans les plus brefs délais !

Publié le

10 conseils pour reprendre un restaurant

Vous avez toujours rêvé d’ouvrir votre propre restaurant ?

reprendre ouvrir restaurant

Pourquoi ne pas plutôt reprendre un restaurant déjà existant ? Si cette solution offre de nombreux avantages contrairement à l’ouverture d’un nouveau restaurant, elle présente également plusieurs difficultés que vous aurez à contourner. Qu’il s’agisse de la reprise d’un restaurant en faillite ou d’un restaurant en pleine évolution, chaque détail doit être réfléchi avec soin avant de vous lancer !
Et pour vous aider, Swiss Take Away vous présente 10 conseils pour reprendre un restaurant en mettant toutes les chances de votre côté !

Zoom sur le local

En achetant un restaurant déjà existant, tout peut encore être changé – concept, menu, clientèle… – sauf le local ! C’est pour cela qu’il est primordial pour vous de vérifier qu’il correspond bien à vos attentes et à votre budget selon le nombre de couverts possibles et les possibles aménagements que vous auriez à faire. Vérifiez également qu’il est bien conforme aux normes de sécurité et d’hygiène car des travaux peuvent coûter très cher.

Zoom sur l’emplacement

A part le local, c’est également l’emplacement qui ne peut pas être changé et c’est pour cela qu’il est important de bien étudier tout l’environnement de ce restaurant. Cela vous permettra de connaître mieux la clientèle potentielle de votre restaurant mais également les établissements concurrents qui pourraient faire de l’ombre à votre nouveau restaurant.

Informez-vous de la réputation du quartier mais également de sa proximité avec des transports en commun et de parkings.

Faites analyser l’inventaire par un spécialiste. En effet, le prix de l’inventaire lors de la reprise d’un restaurant est souvent surfait !

Attention aussi lors de la signature du bail commercial. Même si le restaurant choisi est pour vous un coup de cœur, c’est un engagement de longue durée. Le coût de la location prévue est-il conforme au prix du marché ? Il est très difficile de se défaire d’un bail commercial. N’hésitez pas à demander le conseil d’un spécialiste.

Votre future clientèle

Pour toute entreprise ou commerce, la clientèle est forcément un des points-clé de sa possible réussite ou faillite. Renseignez-vous sur la clientèle actuelle du restaurant et sur celle des établissements environnants. Selon s’il s’agit de particuliers ou de professionnels plusieurs détails peuvent changer : heures d’ouverture, prix du plat, style etc.

Si vous en avez la possibilité, faites un rapide sondage auprès de la clientèle régulière du restaurant : de quoi sont-ils satisfaits, qu’est-ce qu’ils aimeraient voir améliorer, qu’est-ce qu’il ne faut surtout pas changer etc. Ils sont les personnes idéales pour vous donner un réel avis sur le restaurant que vous voulez racheter ou reprendre.

Analyse de réputation sur le web

Parce que la clientèle d’un restaurant ne vient pas que de la rue, la réputation web de l’établissement est une vitrine essentielle et significative.

Cherchez sur Internet tous les commentaires dits à propos du restaurant. Positifs ou négatifs, ils vous en apprendront beaucoup et sont à respecter si vous ne voulez pas faire d’erreurs lors de sa reprise !

Analyse du concept

Dans le cas où vous reprenez un restaurant sans modifier son concept, il est tout de même important de réévaluer la pertinence de celui-ci. La « mode » a pu changer depuis sa création et certains concepts deviennent très vite dépassés. Aidez-vous en visitant d’autres restaurants au concept semblable afin d’en apprendre plus.

Attention à ne pas plagier cependant, car souvenez-vous que votre restaurant doit être unique pour votre clientèle !

C’est pour cela que même si vous décidez de garder un concept préexistant, vous devez obligatoirement emmener de la nouveauté, au risque de vous fourvoyer dans le déjà-fait. C’est d’ailleurs cette nouveauté qui vous permettra d’attirer de nouveaux clients.

Analyse des équipements et du mobilier

Si vous reprenez un restaurant avec son équipement comme c’est le cas lors de la cession d’un fonds de commerce, il est très important d’analyser l’état de ces équipements et du mobilier. Vétustes, anciens ou démodés pour la décoration, il serait dommage d’avoir à tout racheter l’année d’après !

Si possible, visitez le restaurant avec un professionnel des équipements de cuisine qui sera à même de vous informer de leur état réel afin de connaître au mieux les futurs investissements qui vous attendent.

Analyse du personnel

Le choix d’un bon personnel est un facteur clé de succès pour votre restaurant. Alors que la convention collective de travail propose les bases minimum pour leur gestion – n’hésitez pas à les rétribuer au-delà du minimum légal. Objectif : des employés compétents, dynamiques, heureux et fidèles.

Analysez la répartition des tâches actuelle en écoutant ce que l’équipe a comme proposition d’amélioration. Le fonctionnement d’une équipe de travail est un facteur décisif dans la réussite d’un restaurant que cela soit dans l’assiette ou en salle, donnez-vous comme but ultime l’harmonie !

Diagnostic financier

Pour cette partie un peu technique, il vous est conseillé de vous entourer d’un professionnel. Effectivement, avant de reprendre un restaurant, il est primordial que vous fassiez une analyse financière complète de celui-ci. Masse salariale, loyer, charges, coût des ingrédients… Tout est à analyser afin d’en tirer la meilleure des leçons.

Regardez le chiffre d’affaires actuel du restaurant et faites ensuite un bilan de vos propres objectifs et possibilités. Avant de faire un investissement aussi considérable, il est primordial d’analyser sa valeur et son potentiel et de comparer ces résultats à vos objectifs et à votre business plan.

Transfert des licences et des contrats

Plusieurs contrats de cessions de de commerce existent. Aidez-vous d’un avocat afin de savoir exactement qu’est-ce que le contrat implique. En Suisse, chaque canton a ses propres législations. Vous trouverez toutes les informations nécessaires sur la page blog de Swiss Take Away.

Entourez-vous de l’avis de professionnels !

Parce que c’est une grande aventure qui commence pour vous, le meilleur conseil ne peut qu’être de bien s’entourer ! Avocats, comptables, experts dans le consulting culinaire, les conseils de chacun ne pourront que vous être utiles et vous aider à entreprendre au mieux votre beau projet !

Pour cela, Swiss Take Away vous accompagne dans votre projet et vous propose ses services de consulting culinaire dans la reprise d’un restaurant. Bénéficiez de ses meilleures formations et intégrez vite notre réseau en nous contactant via le formulaire de contact. Nos conseillers vous rappelleront au plus vite pour vous donner plus d’informations sur toutes nos offres.

Publié le

10 conseils pour créer son restaurant en Suisse

Vous souhaitez vous lancer dans l’ouverture de votre restaurant ?

comment créer son restaurantVous avez toujours rêvé d’ouvrir votre propre restaurant, un lieu qui vous ressemble et où vous pourrez servir une délicieuse cuisine au thème original ? Swiss Take Away vous présente ici 10 conseils pour ouvrir un restaurant en Suisse.

Evidemment, chaque conseil représente une étape décisive dans l’organisation de votre projet et il est donc très important de n’en négliger aucune partie !

Trouvez le concept gagnant

De nos jours, avec l’avènement des médias et des réseaux sociaux, un consommateur ne va plus au restaurant juste pour manger. C’est donc l’originalité du lieu qui, peut-être avant même le menu, pourra le charmer ! C’est pour ça qu’il est important de réfléchir à un concept original et unique, afin de pouvoir vous démarquer dès l’ouverture de votre nouveau restaurant.

Nom, ambiance, carte, type de clientèle, ces détails sont à étudier afin de pouvoir proposer à vos clients le restaurant qu’ils adoreront !

Trouvez le lieu idéal pour votre restaurant

L’emplacement de votre nouveau restaurant est un des critères les plus importants pour la réussite de votre projet. Plusieurs détails sont à analyser comme la présence de parkings à proximité, d’autres restaurants ou de transports en commun. Vous devez également vérifier qu’il y a suffisamment de passage et que les passants font partie de votre clientèle visée (touristes ou professionnels le temps d’une pause repas ?).

La superficie du local est également un critère important car de là dépendra le nombre de couverts possibles.

Faites une étude de marché avant d’ouvrir votre restaurant

Avant de vous lancer, faites une étude de marché dans le quartier qui vous intéresse pour l’ouverture de votre restaurant. Allez goûter les restaurants du quartier et tentez d’évaluer la clientèle qui s’y attable : quel est leur budget ? leurs attentes ? de combien de temps disposent-ils pour manger ?

Ouvrez l’œil à l’heure de la pause-déjeuner et regardez où sont les queues les plus longues et pourquoi est-ce que ces restaurants marchent plus que d’autres.

Construire le budget prévisionnel/business plan de votre futur restaurant

Cette étape est cruciale car elle devra convaincre plus tard vos futurs partenaires (les investisseurs, les propriétaires du local) de la viabilité de votre projet.

Pour construire le business plan de votre restaurant vous devrez tout d’abord déterminer le plan de financement initial, celui qui vous permettra d’ouvrir votre restaurant – incluant donc l’achat des meubles, du matériel de cuisine, de la décoration, des couverts, etc.

Dans un second temps ensuite, vous devrez, en étudiant le prix de vos menus et des charges quotidiennes de votre restaurant (denrées, prix du loyer, charges de personnel, etc.), établir un tableau qui vous permettra de voir si vous pourrez couvrir les charges du restaurant selon un chiffre d’affaires minimum à réaliser.

Cette étape est assez impressionnante et peut en rebuter plus d’un car elle nécessite de la précision dans les moindres détails. Heureusement plusieurs modèles de business plans de restaurants existent sur Internet, ils devraient pouvoir vous aider à y voir plus clair et à calculer facilement votre seuil de rentabilité ainsi qu’un plan de financement durable. Vous pouvez aussi demander le service de consulting de Swiss Take Away qui vous aidera dans cette démarche très importante.

Recrutez du personnel pour ouvrir un restaurant

Recruter du bon personnel pour l’ouverture de votre nouveau restaurant est une tâche délicate mais ô combien importante. De là dépendra l’ambiance en cuisine mais également en salle, selon leur motivation et leur degré d’expérience. Surtout au tout début, alors que vous commencez, vous devez vous encourager de profils motivés et prêts à vous suivre tout au long de la « naissance » de votre restaurant.

Pour recruter, plusieurs solutions existent : le bouche à oreille, les sites d’annonces traditionnels mais également ceux spécialisés dans le recrutement du domaine de la restauration.

Vous pouvez également contacter les écoles de restauration et d’hôtellerie de la région pour y déposer des annonces directement.

Le statut administratif de votre restaurant

Avant d’ouvrir votre restaurant, vous aurez à vous acquitter d’un certain nombre de formalités administratives qui peuvent différer selon votre canton.

Vous aurez besoin d’obtenir une « patente de restaurateur » (sorte de permis d’exploitation) avec une courte formation mais également d’une patente spécialisée selon si votre établissement vend sur place ou à emporter, propose des boissons alcoolisées ou pas, propose de la cuisine à l’emporté, une offre traiteur, etc. D’autres formations peuvent vous être demandées.

Contactez le Service de la police du commerce de votre canton pour plus d’informations. Swiss Take Away vous donne les clés pour ouvrir un restaurant en Suisse.

Choisir le statut juridique de son restaurant

Il existe plusieurs statuts juridiques selon la forme d’exploitation choisie pour votre restaurant. Il est conseillé de faire appel à un conseiller juridique afin qu’ils puissent vous recommander le statut le plus adapté à votre situation. Swiss Take Away vous offre cette possibilité grâce à son service juridique simple et efficace. Contactez votre Chambre de Commerce et l’office du travail de votre canton pour pouvoir y recevoir conseils et accompagnement au long de toute la constitution de votre projet.

Gérer la communication de son restaurant

La publicité est très importante car c’est surtout elle qui, au début, saura attirer les gourmands vers votre nouveau restaurant. Pour cela, ne négligez aucun média, qu’il soit digital ou pas : Facebook, Instagram, prospectus, happening avec dégustation dans la rue, inscription auprès d’annuaires génériques ou de plateformes de restaurants tels que Swiss Takeaway.

Il est également très important d’avoir un site web de qualité incluant la possibilité de réserver sur place, la présence du menu et des plats du jour.

Optimisez-le un maximum avec une bonne stratégie ainsi qu’un community manager enthousiaste et débrouillard. Confiez vos mission à Swiss Take Away.

Livraison et Restauration

De nos jours, de plus en plus de personnes font appel au service livraison pour des plats de restaurants. Vous pouvez choisir d’engager vos propres livreurs mais également faire appel à des entreprises spécialisées dans la livraison de plats de restaurants telles que Smood, Foodarena, Eat, etc. Attention toutefois, ces services de livraison de plat ont un coût très élevé.

Chez Swiss Take Away, le modèle est différent. Une fois un nombre significatif de restaurants par quartier ou région, il est organisé un système de livraison. Les frais sont ensuite partagés.

Motivation, créativité et détermination

Devenir restaurateur est un travail de longue haleine qui nécessite beaucoup de motivation et d’investissements. Mais vous ne devez pas perdre courage pour autant : entourez-vous de bonnes personnes, croyez en vous, et vous y arriverez !

Motivation, créativité et détermination sont les maitres mots de la merveilleuse aventure qui vous attend !

Formation : les secrets pour ouvrir son restaurant

De 19:00 à 22:00, cette formation de 3h00 vous permettra de d’évaluer la faisabilité de votre nouveau projet, de décider de la forme juridique de votre future entreprise ainsi que de connaître les démarches administratives nécessaires pour l’ouverture d’un établissement ou d’une entreprise liée à la gastronomie.
Bonus Les participants reçoivent une heure de conseils individuels gratuits (par téléphone) lors du développement de leur projet par une consultante spécialisée dans le domaine de la gastronomie.

 

Sur ces bons conseils, nous vous invitions à découvrir les autres articles conseils sur l’ouverture ou la reprise d’un restaurant. Découvrez-les dans la rubrique « Conseil en restauration» de votre blog Swiss Take Away!

Besoin d’aide ? Contactez-nous via notre formulaire de contact pour toute demande de conseil et d’accompagnement. Nos conseillers sont disponibles pour toute question ou demande d’information !

Publié le

Guide, comment ouvrir son restaurant en Suisse

Avant l’ouverture de votre restaurant, 10 points essentiels à suivre :

comment ouvrir son restaurant

En Suisse au niveau national :

  1. Choisir son type de raison sociale : www.swissregistration.ch.
  2. Conclure des assurances responsabilité juridique, feu, eau et assurance dommages.
  3. Créer son concept d’hygiène et d’autocontrôle.
  4. Demander la licence d’établissement et la licence d’exploitations (selon canton – voir ci-dessous).
  5. Respecter les règlements spéciaux :
    1. permis d’alcool
    2. règlement sur le bruit
    3. etc
  6. S’informer et respecter la convention collective de travail, CCNT, qui est obligatoire en Suisse pour les métiers de la restauration.
  7. Se conformer aux lois sur
    1. le tabagisme
    2. les règles d’hygiène
    3. réglementation incendie de votre canton
    4. réglementation sur la sécurité du bâtiment de votre canton
  8. S’inscrire à la SUISA pour les droits d’auteur d’utilisation de la musique
  9. Enregistrer ses employés à l’AVS et au fonds de pension (2ème pilier) et conclure une assurance accident et indemnités journalières en cas de maladie.
  10. S’enregistrer auprès de la TVA

 

Les secrets pour ouvrir son restaurant sans difficulté

Avant de vous lancer, bénéficiez des meilleurs conseils pour votre projet ! Quelles sont les démarches administratives ? Mon projet est-il viable ? Par quoi commencer ? Quels sont les pièges à éviter… en plus de la formation, recevez une heure de consulting professionnel sur votre projet d’ouverture ou de reprise de restaurant !

  • Yverdon, mardi 14 novembre 2017 à 19:00
  • Genève, jeudi 16 novembre 2017 à 19:00
  • Neuchâtel, mardi 21 novembre 2017 à 19:00
  • Lausanne, jeudi 23 novembre 2017 à 19:00

Vous êtes perdu ? Besoin d’aide ?

Contactez nos experts en gastronomie !

Cantons par cantons :

L’accès au contenu est réservé aux membres (inscription gratuite) !

Publié le

Manger sain et local – Découverte : le Mö à Bienne – Take a Win

Manger sain et local !

Chez Swiss Take Away nous défendons le “manger sain” et avec Baby Farmer Food nous pensons que ces bonnes habitudes ne doivent pas attendre le nombre des années.
Nous adorons également vous simplifier la vie !
C’est pourquoi, début mai vous pourrez réserver votre table, commander vos plats et payer en ligne (la facture vous sera adressée par email) afin de profiter pleinement d’un repas avec vos collègues, votre équipe ou votre petite famille.

Take a Win !

Votre restaurant préféré n’est toujours pas sur Swiss Take Away !
Pourquoi ne pas lui adresser – au travers de Swiss Take Away – une invitation à s’y inscrire !
Vous y gagnerez un bon d’achat de 20.-CHF et votre “chef” à portée de clic !

A vous de jouer !

Ils ont rejoint récemment Swiss Take Away

(prononcé meuh) : un restaurant à viande, du pur bœuf suisse décliné en différents tartares, hamburgers artisanaux et pièces de viande rouge savoureuses et tendres.

Découvrir la carte en ligne

Publié le

Avez-vous lu la première lettre d’information de SwissTakeAway ?

Notre première lettre d’information est en ligne !

Nous souhaitons partager avec vous le plus d’information utiles sans pour autant vous solliciter trop souvent ; aussi nous vous proposons un envoi mensuel par email au alentours du 15 de chaque mois.

Pour s’inscrire, merci de remplir le formulaire.

Ce rendez-vous mensuel sera l’occasion de vous donner plus de détails à propos:

  • de nouveaux services
  • de nouveaux partenaires
  • de nouveaux membres
  • mais également des actions de promotion mises en oeuvre et de leur impact.

Il y a quelques jours, Swiss Take Away a fait l’objet d’un lancement officiel à l’occasion de deux apéro-presse à  Bienne et Lausanne.

Plusieurs médias ont relayé avec intérêt et sérieux notre initiative et nous les en remercions.

A Bienne, nos ambassadeurs se sont joint à nous pour témoigner de leur expérience et c’est avec plaisir qu’ils ont pu échanger avec les représentants de la presse présents.

A Lausanne, c’est TACAVE qui nous avons accueilli la presse pour présenter Swiss Take Away.

TACAVE est le premier bar à  vin «crowfunded» de Suisse et nous les remercions de la qualité de l’accueil et des vins !!!

Nous remercions également les représentants de la formation myemba.ch (HIEG et HE-ARC) venus soutenir l’ancienne élève et diplômée Estèle Geiger.

Si vous avez envie de rejoindre la communauté Swiss Take Away en tant que professionnel de la restauration ou professionnel de la vente ou encore Amateur avisé et gourmand, nous aurons plaisir à vous y accueillir.

Souscrivez à  notre lettre d’information et/ou suivez-nous sur Facebook, Twitter ou Instagram.

Au plaisir 🙂

Publié le

Tourisme et Restauration – Vous prendrez une part du gâteau ?

A chacun son accueil pour que tout le monde se sente bien chez nous !

conseil restauration toursimeVous avez plaisir à recevoir dans votre établissement et vos hôtes apprécient vos prestations et la qualité de votre cuisine.

Pour que vos clients soient à l’aise ainsi que votre personnel, il est utile de connaître les habitudes de vos clients.

Vous avez l’opportunité de recevoir des hôtes venant des quatre coins du globe car ils sont de plus en plus nombreux à voyager mais pour des séjours de courte durée.

Ce sont des consommateurs le plus souvent avertis, plein de curiosité et de bienveillance à votre égard.

Par exemple, savez-vous que les touristes allemands

apprécient d’être autonomes durant leur séjour. Ils accordent de l’importance à la propreté et au confort et apprécient que le service soit efficace, rapide et fluide.
Ce sont des visiteurs pour qui l’aspect « expérience » des visites (ambiance, confort, décoration, etc.) est primordial. Ils aiment être rassurés sur les tarifs tout autant que sur les itinéraires et sont attachés à la fiabilité et à la garantie apportée par les informations écrites. Pour eux, le rythme des repas c’est le petit-déjeuner entre 8h30 et10h, le repas de midi vers 12h30 et le souper à19h.

Les voyageurs belges

sont très sensibles à l’hospitalité est une notion très importante chez les Belges. Ils recherchent avant tout un accueil particulièrement chaleureux. Ils sont habitués à avoir toutes les informations en trois langues (leurs trois langues officielles). Les belges prennent le petit-déjeuner entre 8h30 – 10h, le repas de midi : entre 12h-13h et le souper vers18h. Ce sont des hôtes qui aiment avoir des contacts chaleureux avec les professionnels car ils apprécient beaucoup l’authenticité et la convivialité. A noter que la plupart d’entre-eux privilégient des hébergements économiques

Du côté des néerlandais,

le rythme des repas est le même. Ce sont des clients courtois et directs qui apprécient l’efficacité et la rapidité. Ils sont prêts à dépenser si l’offre est au « juste prix ».
Si vous recevez des touristes américains, sachez qu’ils sont sensibles aux recommandations de leurs proches, ainsi qu’aux évaluations des touristes. Ils pratiquent plutôt des séjours haut de gamme dans lesquels toutes les prestations sont inclues, mais ils savent apprécier la prise en compte de leurs besoins spécifiques à toutes les étapes de leur séjour. Pour les repas c’est : petit-déjeuner : 8h30 – 10h ; repas de midi : 12h-13h et souper à 18h.

Les touristes japonais

accordent une importance particulière à l’accueil qu’ils trouvent réussi lorsqu’il est proche des normes de l’accueil au Japon. Ce sont des hôtes discrets, particulièrement sensibles à une attention accrue face à leurs demandes. Ils apprécient l’ordre et l’exactitude et détestent l’imprévu. Ils sont donc un fort besoin d’être rassurés dans un contexte inconnu et déstabilisant. Chez eux, les “courbettes” sont une vraie marque de politesse et ils sont très sensibles à l’hygiène.
Très souvent, ils ne maitrisent pas l’anglais, aussi ils apprécient de trouver une information en japonais car ils n’expriment pas directement leur non compréhension. Du côté du Pays du Soleil Levant, les horaires des repas sont : Petit-déjeuner entre 6h et 9h, repas de midi entre 12h et 13h et souper dès 19h.

Les hôtes venant de Chine

sont, quant à eux, exigeants et très attentifs à la qualité de l’accueil. Ils aiment que les difficultés ou les problèmes soient rapidement résolus. Parmi leurs habitudes, il y a celle de pouvoir disposer d’eau chaude dans la journée. Leurs choix sont souvent faits à partir des images et des photos, notamment au moment de réserver. Souvent, ils cherchent des possibilités de pré-réservation sur Internet.
Ils apprécient les informations revêtant un caractère officiel et recherchent des lieux typiques et/ou très connus.
Beaucoup d’entre-eux apprécient particulièrement les vins et alcools et seraient prêts à suivre des cours de dégustation.
A l’instar d’autres touristes en provenance d’Asie, ils ont besoin d’être particulièrement rassuré après avoir été des cibles des privilégiées (vols et arnaques) ces dernières années ; ils sont généralement assez anxieux sur les questions de sécurité. Les touristes chinois sont des vrais « serial shoppers » et ils restent hyper-connectés.
Pour les repas, c’est le petit-déjeuner entre 7h et 8h, le repas de midi entre 12h et 13h et le souper entre 18h30 et 20h.

Les russes

quant à eux, ne parlent pas spécialement d’autres langues aussi quelques mots de bienvenue en russe les rassurent. Ils sont très attachés à une grande qualité de services et la gastronomie est vécue comme une expérience a part entière dans la découverte culturelle. Les plus aisés réservent une table dans des restaurants internationalement réputés et la mise à disposition des menus en russe est un vrai plus.
Ils sont très attirés par la dégustation de la cuisine traditionnelle Suisse, en particulier les vins (apprécient les ateliers de dégustation) et les fromages. Ce sont des hôtes qui apprécient fortement l’attention qui leur est portée. Généralement, ils prennent le petit-déjeuner entre 7h et 9h, le repas de midi entre 13h et 15h et le souper vers 21h.

Les touristes indiens

pour qui venir en Suisse est un signe de richesse, apprécient les services « haut de gamme ». Ils recherchent des conseils personnalisés et une meilleure prise en compte de leurs différences culturelles. Comme beaucoup, ils voyagent le plus souvent en groupe et prennent leurs repas dans des établissements indiens, favorisent le cas échéant la cuisine végétarienne. Ils s’attendent à un accueil en langue anglaise. Le rythme des repas des visiteurs venant d’Inde est : petit-déjeuner entre 7h30-8h30 , repas de midi entre 12h et 13h et enfin le souper entre 18h et 19h.

En répondant au maximum aux envies et besoins des touristes visitant la Suisse, c’est-à-dire en proposant des offres qui prennent en compte la culture de vos hôtes et leurs habitudes, votre image et celle de la gastronomie Suisse prend du galon !

Au niveau économique, c’est une part de gâteau non négligeable… le tourisme en Suisse rapporte en moyenne 15 milliards de CHF de recettes provenant des touristes de l’étrangers !

Alors, une tranche de gâteau pour le dessert ?